► Les nouveaux modes de production des œuvres

En introduisant la « désintermédiation » à tous les étages, Internet a plus que chamboulé la manière dont nous consommons les biens culturels. Les « œuvres de l’esprit » ne sont désormais plus distribuées ni consommées comme auparavant, et la dématérialisation a été jusqu’à modifier la façon même dont les œuvres sont créées (lire : Quand les supports influaient sur les œuvres). C’est désormais un autre pan de l’industrie culturelle qui évolue, avec la production elle-même qui tombe entre les mains du public.

Chefs-d’œuvre en péril

Le métier de producteur a très mauvaise presse depuis quelques années maintenant. À en croire les propos que l’on peut trouver sur la toile, de plus ou moins bonne foi, on pourrait brosser un portrait assez caricatural du producteur, qui serait un vampire des temps modernes, dont la seule fonction tiendrait à ponctionner de l’argent sur les ventes des œuvres (les producteurs mythiques, de Quincy Jones à Phil Spector, apprécieront)…

Lien Internet : http://www.macgeneration.com/unes/voir/131452/les-nouveaux-modes-de-production-des-uvres

Publicités

A propos Bibliothécaire21°37 - 55°61

Là bas...si j'y suis !!
Cet article a été publié dans Composite. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s