► Le Grand prix de Littérature policière décerne ses prix français et étrangers

Le Grand prix de littérature policière a été remis à Sandrine Collette pour son thriller Des nœuds d’acier (Denoël, «Sueurs froides»), et au roman étranger Le tueur se meurt du romancier américain James Sallis (Rivages, «Rivages/Thriller»).

Des nœuds d’acier, paru le 17 janvier, raconte l’histoire de Théo, enlevée à sa sortie de prison par deux vieillards qui veulent en faire leur esclave. Le roman avait figuré dans la sélection du prix Landerneau polar 2013.

Dans Le tueur se meurt, les destins de Chrétien, vieux tueur à gages, Sayles, policier d’âge mûr et Jimmie, enfant reclus, se mêlent autour d’une enquête. Paru le 10 mai, l’ouvrage a été traduit par Christophe Mercier.

En savoir +   lalettredulibraire.com

h

Publicités

A propos Bibliothécaire21°37 - 55°61

Là bas...si j'y suis !!
Cet article a été publié dans Composite. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s